On revient sur cette décennie

Une nouvelle décennie commence, et je voulais en profiter pour revenir sur celle qui vient de se terminer de manière assez simple.

1. L’artiste de la décennie : Gaël Faye

Gaël Faye est l’artiste qui m’aura le plus marqué sur les dix dernières années. En effet, avec 1 album solo, 2 EP et 1 livre, il signe les années 2010 d’un sans faute. Tout a été parfaitement réalisé. De sa musique, à son livre, en passant par la série documentaire réalisée avec Nicolas Bozino, j’ai pris un grand plaisir à suivre son aventure.

2. L’album de la décennie : Tawk Tomahawk

Tawk Tomahawk est clairement le point de départ de mes recherches réalisées sur la scène australienne. Cet album de Hiatus Kaiyote sorti en vinyle en 2013 a marqué et inspiré toute une génération d’artistes qui leur ont emboîté le pas.

3. Le single de la décennie : I.S.A.R – Roddy Rod Grimeysoule Remix

Ce single de Sly Johnson remixé par Roddy Rod issu de The June 26th EP est une petite merveille. Je ne m’en lasse pas et il mérite amplement sa place ici.

4. Le label de la décennie : Soul Has No Tempo

Jordan Rakei, Ella Haber, Tiana Khasi, Laneous, Sampology et Richard Spaven sont passés entre les mains de ce label indépendant australien. Que du bon, à découvrir si ce n’est pas encore fait, pour bien débuter cette les années 2020.

5. La personnalité de la décennie : DJ JP Mano

Le Ronaldinho de la musique. Il possède en effet une connaissance parfaite de l’histoire de la musique, une ouverture hors norme, et une maîtrise incroyable des vinyles et du dancefloor. Et puis DJ JP Mano c’est aussi, et avant tout un ami. Depuis 2 ans, on partage des morceaux chaque lundi Facebook.

Suivez-moi sur les réseaux sociaux :
Facebook : @SoundShakerBlog
Twitter : @SoundShaker
Instagram : @soundshakerblog