Sly Jonhson & The Queen Of Nu Saoul !

Salut, ça fait pas mal de temps que je n’ai plus posté d’articles, ça en devient une habitude. Mais je suis sur le design du blog, qui arrive très vite ! :)

Alors, il y a un peu plus d’une semaine j’étais à Lyon pour LE concert que j’attendais impatiemment depuis très longtemps… Erykah Badu aux nuits Fourvière avec Sly Johnson en première partie. Je pensais voir le concert et faire un article pour vous raconter ce concert qui s’annonçait énorme. Malheureusement ça a été le cas pour la première partie de feu de Sly mais pas pour Erykah Badu, complètement saoul et non pas soul…

Alors du coup, parlons de Sly Johnson. Cet artiste est arrivé sur scène sans prétention et avec son humilité habituelle (il était pourtant en première partie d’Erykah Badu !). Il a commencé son show, accompagné des 74ers, prêt à enflammer le théâtre Gallo-Romain. Et il l’a fait, il a même eu droit à une standing ovation et à des commentaires type « Un vrai soulman ! » de la part de certains spectateurs. Malheureusement, Erykah Badu, a entrainé l’exclusion de scène de Sly Johnson, et pourquoi ? Pour nous mettre un… Dj ? Non, juste quelqu’un qui a essayé de mettre de la musique, avec une sono pourri (Merci le Serato) et qui s’est même loupé… tout ça suivi de musiciens qui ont joué le même air pendant 15min, en nous rappelant gentiment que c’était Badu qu’on attendait. Le temps qu’il a fallu, surement, pour trainer la chanteuse sur scène, qui ne tenait déjà pas debout, et qui a continué à boire pendant tout le concert… et qui s’est pris une pluie de coussins à la fin…

Grosse déception… Mais Sly Johnson a prouvé à un public de connaisseurs qu’on avait du talent en France, et que celui-ci reste trop dans l’ombre de certains « artistes » vaseux qui passent sur Ado FM ou Skyrock.

Merci Sly Johnson, Lisa Spada, Rachel Claudio, Aldrick, Kohndo, Valérie Delgado et tous ces artistes talentueux.